Exposition-rencontre N°3
Dimanche 2 septembre

Sous le signe du A fléché.


Les vacances d'été sont finies pour nombre d'entre nous en ce dimanche 2 septembre et c'est la rentrée avec mise à l'honneur «Le retour d'Alpine».
A cette occasion, Raymond B. avait invité notre voisin Serge G. à présenter sa nouvelle ALPINE reçue depuis mai dernier. Comme sa grande soeur elle est habillée de bleu. La V85 de Raymond pose fièrement au côtés de sa «fillotte» qui à pris de l'ampleur, des hanches et des roues bien plus grandes. Durant toute la matinée, elles seront fortement admirées par les très nombreux visiteurs de l'exposition qui une fois de plus aura fait le plein de voitures exposées. Cette expo avait un air de salon de l'auto, place Bouvier.

Comme à chaque fois, il y en avait pour tous les goûts et de toutes les époques.
Commençons notre visite par les avant guerre (je veux parler le 39-45). Nos habitués sont bien présents avec les CITROEN C4, CITROEN Rosalie, Traction, ROSENGART Super Traction LR 539, HOTCHKISS Anthéor... Une très belle DELAHAYE 135M Compétition de 1938 carrossée par CHAPRON, 6 cyl. De 3.6L pour 130 cv de 1938.
Les américaines sont aussi bien représentées avec la MERCURY Monterey 1953 de l'épouse de Bernard M. de Saint-Romain le Puy. Une ancienne ambulance trouvée à Sury le Comtal il y a quelques années dans une livrée noire !! Animée aujourd'hui par un 340ci de 5,6L, elle à succombé à la mode AIR RIDE grâce à 2 compresseurs jumelés. Effet bondissant quand Bernard actionne la télécommande devant les curieux. Nombre de montbrisonnais sont amoureux des voitures de l'oncle Sam, ce qui explique que sur la place Bouvier nous en retrouvions nombre de modèles. Corvettte, Mustang, El Camino, Dodge...
De loin, nous pensions voir arriver une FIAT 1100-103. Que ne ni, c'est une NECKAR Europa – 6cv de 1961 construite par NSU dans son usine de HEILBRONN en Allemagne. Ce n'est qu'en 1957 que NSU décide de tenter de reprendre la fabrication d'automobiles et négocie alors avec Fiat le rachat de la marque NSU. Le 1er janvier 1960 Fiat-NSU se transforme en Fiat Neckar. Le modèle présenté par son propriétaire venant tout droit de Verrières en Forez à été vendu neuve dans le Tarn et Garonne et ensuite acheté par son second propriétaire de DANCE (42).
Ces expositions, c'est le plaisir de rencontrer à chaque fois de nouvelles personnes ou des connaissances qui viennent de retrouver leur jeunesse avec l'achat de la voiture de leurs jeunes années de conducteur. C'est le cas de Gaby A. venu de St-Thomas la Garde au volant se sa mini 1000 Spéciale de 1980 affichant seulement 28 000km au compteur. C'est le cas aussi de la famille R., père et fils venus des hauteurs de MOINGT au volant d'une vigoureuse CITROEN 2CV AZ de 1957 qu'ils viennent de finir de restaurer en pièces d'origines. Ils sont d'ailleurs à la recherche d'une baguette caoutchouc qui manque encore à leur pare choc avant, alors si vous avez ça en magasin, me le faire savoir, je passerai l'information. Animé par un 425 cm², cette auto rappelle à tous un souvenir. C'est une auto qui à été trouvé en Ardèche et qui par sa restauration de qualité vit une seconde jeunesse dans notre région du Forez.
Les sportives attirent nombre de collectionneurs: RENAULT 8gordini, R5 Turbo, MG Midget version course et les PEUGEOT 205GTI qui arrivent en force.En cette fin de vacances c'est aussi le plaisir de voir un combi VW T1 avec son pare-brise séparé et relevable, dont je n'arrive jamais à me souvenir du nombre de glaces... Un modèle que l'on retrouve souvent dans les Landes avec les surfs sur le toit.
Notre adhérent Eric M. nous présente sa toute dernière: une MORGAN +4 de 2005 mais il me confit à l'oreille: «J'ai gardé mes autres autos anciennes» avant de regagner l'Auvergne de l'autre côté de la montagne.
Les «Modernes» sont toujours les bien venues et c'est d'ailleurs ce que les visiteurs apprécient à MONTBRISON: la diversité des modèles exposés. Hormis les nombreuses PORSCHE des années 80 à 2000, les Madza MX5 anciennes et nouvelle génération on trouve aussi du beau telle cette FERRARI 458 Italia Spider de 2012 animé par un V8 de et développant 578 CV avec son 4 499 cc. Etant très basse je pose la question à son propriétaire: «Comment se passe le passage des ralentisseurs ?» Et bien l'auto est doté d'un système qui permet de lever le museau de la 458 et de passer sans racler. Rien à voir avec mon ALFA Spider de 1971 qui racle souvent avec le protège carter.
Un amateur de voiture anglaise est venu d'Andrézieux Bouthéon avec sa LOTUS Esprit de 1991 – 10 cv et 285 cv din pour un 4 cyl. de 2,2L turbo. Une auto venant de Suède et qui roule désormais sur nos routes du Forez. Plus loin une auto assez rare chez nous: La CHRYSLER PROWLER dans son style "rétro" construite en 1997 et entre 1999-2002 sous les marques PLYMOUTH et ensuite CHRYSLER. Le Prowler était basé sur le concept-car du même nom, présenté en 1993. Le modèle exposé à Bouvier présente des portes à ouverture verticale.
Le succès de nos expos est constant, voir grandissant chaque trimestre et ceci depuis plus de 10 ans maintenant. Alors si vous êtes amoureux d'automobiles anciennes ou modernes, mais de belles autos, rendez vous pour la dernière rencontre de l'année 2018, le dimanche 28 octobre prochain.
Merci à tous nos adhérents pour leur implication dans le bon déroulement de cette journée: montages/démontages des barnums, de la buvette, la pose des barrières, l'acceuil des autos et leur stationnement sur la place Bouvier. Sans vous rien ne serait possible.
Merci aussi à tous les collectionneur qui par leur présence participe à une exposition de qualité et merci au nombreux visiteurs toujours aussi nombreux.
Patrick VRAY


A propos de Carms                mentions légales